-->

Champigny et Chennevières-sur-Marne

Bois l’abbé : Un grand ensemble, deux urbanismes

2006

FICHE

FICHE TECHNIQUE

Missions : Projet urbain ANRU puis PNRU2
Localisation : Val-de-Marne
Maîtrise d’Ouvrage : Ville de Champigny-sur-Marne, Communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne
Surface = 92 hectares - 4 739 logements – 14 408 habitants ZUS                                            
Montant de l’étude : 2014: 54 252 €HT / Etude 2006 = 110 150 €HT
Partenaire : ANRU 2006: Arcoba BET VRD, HER sociologue, Alter Ego Economiste et PNRU2 2013 : Deltaville

CONTEXTE

La ZUS du Bois l’Abbé est le fruit de deux époques : en partie nord, l’urbanisme fonctionnel produit pendant les trente glorieuses organise des grandes hauteurs autour d’un espace public sur dalle et la partie sud, post-soixante-huit, propose un urbanisme plus fragmenté et paysager, à l’image moins collective. Les deux parties qui s’ignorent, excentrées sur le plateau, vivent en repli, sans conscience du grand paysage et des terres agricoles : les atouts voisins de leur futur dans l’agglomération.

Au-delà de l’expression des dysfonctionnements classiques, que sont l’éparpillement et la mauvaise accessibilité des équipements, du repli des copropriétés et l’inadéquation des logements, de la vétusté des équipements et de leur spécialisation ségrégative, de l’anomie et de la dégradation des espaces publics, notre mission a démontré l’atout exceptionnel que représente la proximité du grand paysage. En effet, la plaine des Bordes, 50 hectares de friches, peut représenter après mise en exergue, un attrait environnemental particulier et repositionner ces quartiers aujourd’hui considérés comme répulsifs, positivement au cœur de l’agglomération.

De ce diagnostic partagé, a émergé la volonté d’un projet durable, ancré au territoire urbain, paysager, social et économique dont l’objectif est bien de réduire les fractures urbaines et sociales pour mieux faire fonctionner les deux parties du grand ensemble entre elles, ainsi que dans leur dimension intercommunale. De sorte que les deux villes se retrouvent enfin autour d’une approche environnementale de l’urbanisme, aménagent de concert un espace public partagé, mutualisent certains équipements et services, bâtissent un centre intense commun aux deux parties du Bois l’Abbé.

  • Champigny et Chennevières-sur-Marne - Bois l’abbé : Un grand ensemble, deux urbanismes
  • Champigny et Chennevières-sur-Marne - Bois l’abbé : Un grand ensemble, deux urbanismes
  • Champigny et Chennevières-sur-Marne - Bois l’abbé : Un grand ensemble, deux urbanismes
Mentions Credits