-->

Bagnolet Les Malassis

Renouvellement d’un quartier populaire aux portes de Paris

2015

FICHE

FICHE TECHNIQUE

Mission : Etude urbaine pour la rénovation du quartier des Malassis ANRU et suivi opérationnel
Localisation : Les Malassis, Bagnolet, SEINE-SAINT-DENIS (93)
Maîtrise d’Ouvrage : Ville de Bagnolet
Périmètre d’Intervention : 56 hectares
Financement global : 150 M € HT (dont environ ANRU: 48,1 M€, Ville: 35,1 M€ , CRIF: 15,7 M€, CG: 5,3 M€, CDC: 0,8 M € HT, Etat: 0,17 M € HT, Autres: 4,3 € HT, bailleurs sociaux :39,8 M€ HT)
Etudes : 2005 – 2015, année d’entrée en phase opérationnelle.
Montant des études RVA : 240 000 € HT

CONTEXTE

Bien qu’aux portes de Paris et à quelques centaines de mètres du village historique de Bagnolet, le quartier d’habitat social du plateau des Malassis a connu depuis une vingtaine d’année une spirale de dégradation sociale et urbaine qui a justifié son inscription dans les procédures de politique de la ville.

Les diagnostics sociaux et urbains menés par l’Agence RVA ont fait apparaître la diversité des actions à mettre en œuvre dans le cadre de la convention ANRU : réhabilitation du parc social de l’office de Bagnolet et de Paris Habitat, redéfinition claire du foncier public et de l’espace des résidences, constructions neuves de logements sociaux et en accession après démolition des bâtiments les plus vétustes (opération dite du Million), création de parcs, places et liaisons douces, régulation des déplacements collectifs et individuels, requalification des écoles, de la dalle Thorez et de ses équipements, réorganisation des stationnements privés et publics, redynamisation des commerces sur une place Sampaix reconstruite.

Le renouvellement urbain et social du plateau des Malassis intègre et articule ces actions nombreuses et de natures différentes dans un souci de cohérence urbaine en respect de la nature même du grand ensemble, qui ménage l’orthogonalité et la fluidité de l’espace, qui s’enrichit des grands objets construits (les tours) et des grands végétaux au développement singulier.

Plusieurs phases de concertation, dans le temps long des études, ont permis la programmation spécifique, dont une ferme urbaine, ainsi que la régulation de la densification acceptable du grand ensemble, qui par nature profite de zones d’implantation plutôt réduites par rapport à la ville conventionnelle.

NB : L’Agence RVA est également titulaire d’une mission de maîtrise d’œuvre des espaces publics et de la construction d’un immeuble de logements sociaux

  • Bagnolet Les Malassis - Renouvellement d’un quartier populaire aux portes de Paris
  • Bagnolet Les Malassis - Renouvellement d’un quartier populaire aux portes de Paris
  • Bagnolet Les Malassis - Renouvellement d’un quartier populaire aux portes de Paris
  • Bagnolet Les Malassis - Renouvellement d’un quartier populaire aux portes de Paris
Mentions Credits